Les Meilleures Machines à Coudre – Comparatif et guide d’achat

Même si la machine à coudre est un instrument très ancien, il a traversé les époques et connaît aujourd’hui un vrai regain d’intérêt. Par envie de créativité, pour se divertir, mais aussi par souci d’économie, de plus en plus de personnes achètent une machine à coudre pour réparer, créer des vêtements, et faire des travaux de décoration. Cette tendance s’est accompagnée d’une modernisation des modèles de machine et d’une grande diversité de choix. 

Choisir la bonne machine à coudre n’est pas facile et les comparaisons entre modèles sont parfois difficiles à faire.

Notre guide a été conçu pour vous aider et vous orienter dans ce choix en fonction de vos besoins et votre budget.

Vous trouverez ci-dessous une sélection des modèles de machine à coudre qui nous paraissent aujourd’hui les plus pertinents et avantageux sur le marché, mais aussi des conseils pour sélectionner la machine qu’il vous faut, comprendre son fonctionnement et l’entretenir de manière adéquate pour la faire durer.

Les meilleures machines à coudre : notre top 3

Brother FS 40 Brother CS10VM1 Brother KE14
La meilleure


Machine à coudre Brother FS 40
Le meilleur rapport qualité-prix

Machine à coudre Brother CS10VM1
La moins chère


Machine à coudreBrother KE14
Note /10 9,6 9,1 8,9
Type Electronique Electronique Mécanique
Poids 8 kg 5 kg 5 kg
Nombre de points 40 40 14
Public Débutant et Expérimenté Débutant et Expérimenté Débutant
Garantie 3 ans 3 ans 3 ans
Avis
Prix €€ €€
Voir le prix Voir le prix Voir le prix

Brother FS 40 : la star des machines à coudre

Les caractéristiques

Pour nous, c’est le produit par excellence qui réunit toutes les qualités pour une machine à coudre parfaite et très polyvalente.

La machine à coudre Brother FS40 a une palette de programmes extrêmement  large et permet vraiment de couvrir tous vos besoins en matière de couture.  Les 40 points de couture disponibles (point spécial ourlet, point spécial pour tissus élastique, pour le surfilage, et les tissus épais), le grand nombre de points décoratifs et de broderie
, les 5 différents points de boutonnière et les  7 griffes d’entraînement  du tissu permettent de tout faire et font qu’il n’y a pratiquement pas de tâches impossibles.

Les longueurs et largeurs de point sont réglables et vous pouvez aussi ajuster la tension du fil. De plus une marche arrière et des points de renforts sont disponibles pour réaliser des coutures très solides. Enfin, une fonction de bras libre permet de coudre les formes cylindriques (manches et bas de pantalons) plus facilement.

Ce modèle est notre préféré. C'est la machine à coudre idéale car complète, robuste, fiable et facile à appréhender. Pour de la couture de qualité et pendant longtemps !

À qui s’adresse ce produit

C’est un machine à coudre  qui peut paraître un peu complexe au premier regard mais en fait, elle  conviendra aussi bien aux débutantes en couture qu’aux personnes plus expérimentées.

La grande étendue de fonctionnalités donnera satisfaction à celles qui ont déjà une bonne connaissance de la couture et veulent réaliser des ouvrages plus complexes. Tandis que  la facilité d’apprentissage de cette machine permettra aussi  aux couturières débutantes de progresser très vite.

Néanmoins, c’est un modèle riche en fonctions et qui s’adresse à des personnes qui font de la couture régulièrement et pas occasionnellement.

Ce que nous en pensons

Cette machine à coudre représente ce qui se fait de mieux sur le marché actuel. Nous la recommandons les yeux fermés à toutes les passionnées de couture.

Les plus

  • Fabrication solide
  • Un très grand nombre de programmes
  • Une prise en main facile
  • Un bon rapport qualité-prix

Les moins

  • Pas d’enfilage automatique

Brother CS10VM1 : le meilleur rapport qualité/prix

Les caractéristiques

La quantité de points de couture que cette machine à coudre permet de réaliser est impressionnante et autorise à travailler sur tout types  types d’ouvrages : des coussins, des robes, mais aussi des sacs… Des points préréglés permettront aussi, par exemple,  la réalisation de boutonnières en une seule étape.

Equipée d’un système d’enfilage semi-automatique et d’un coupe-fil intégré, elle dispose d’une vitesse de couture réglable grâce à une pédale. Elle est livrée avec un DVD et un manuel d’instruction pour vous guider dans les réglages de base et vous initier à son maniement qui reste malgré tout assez simple.

La Brother CS10VM1 est aussi vendue avec de nombreux  accessoires inclus: canettes, brosse de nettoyage, housse, aiguilles et support de bobines, entre autres. C’est donc une excellente affaire et pour son tarif , le meilleur rapport qualité-prix de notre sélection de machines à coudre.

Une machine à coudre polyvalente et robuste, d'un rapport qualité-prix exceptionnel.

À qui s’adresse ce produit

La machine à coudre Brother CS10VM1 est tout à fait adaptée aussi bien aux débutantes qu’aux  couturières d’expérience.

Ce modèle permet de réaliser des ouvrages  simples comme complexes. Elle reste néanmoins recommandée comme achat pour les personnes qui souhaitent pratiquer la couture régulièrement.

Ce que nous en pensons

La  Brother CS10VM1 est un modèle séduisant, facile à prendre en main et un investissement raisonnable pour ses nombreuses qualités !

Les plus

  • Superbe esthétique
  • Modèle léger et compact
  • Facile à prendre en main
  • Grande performance
  • Excellent rapport qualité-prix

Les moins

  • Réglage de vitesse à la pédale
  • Vibrations en vitesse haute

Brother KE14 : la moins chère

Les caractéristiques

Avec ses 14 programmes de points préréglés, la Brother KE14 n’est pas la plus complète des machines mais elle permet de faire déjà beaucoup de choses. Il est possible de monter des pièces de vêtements, faire des ourlets, réaliser des points zigzag, coudre des pièces cylindriques, créer des boutonnières et bien d’autres ouvrages encore.

Les points de couture de la Brother KE14 sont très précis à la fois sur les tissus fins et légers, et aussi  les tissus élastiques et ceux plus épais. Avec son DVD et un livre d’explications elle est facile à appréhender et et se destine à une population plutôt débutante . L’accent mis sur la sécurité avec des protège-doigt la destine ainsi à des jeunes couturières qui veulent apprendre avec une machine économique.  Néanmoins, elle a des fonctions malgré tout assez poussées comme un bras libre pour coudre les manches et autres pièces cylindriques, et une fonction marche arrière pour renforcer les débuts et fins de couture.

Le modèle économique idéal pour les débutantes ou les couturières occasionnelles.

À qui s’adresse ce produit

Cette machine à coudre est parfaite pour les grandes débutantes, adolescentes ou adultes, qui apprendront  rapidement grâce à ses programmes simplifiés. De plus, elle est dotée de sécurités rassurantes pour les personnes les moins expérimentées.

Si vous souhaitez débuter la couture ou que vos enfants s’y intéressent, nous vous recommandons fortement  la Brother KE14. Ce modèle premier prix  permettra de débuter sans encombre avec une machine fiable et de qualité.

Ce que nous en pensons

C’est la machine à coudre idéale pour débuter. Son prix très léger permet de s’équiper à moindre frais avec un modèle bien conçu et robuste.

Les plus

  • Robuste et durable
  • Très simple d’utilisation
  • Machine sécurisée
  • La moins chère !

Les moins

  • Seulement 14 points préréglés
  • Pas d’enfilage automatique

On aime aussi :

Brother Innov-is 15

Les caractéristiques

Disposant de 3 réglages pour réaliser des boutonnières et de 16 points de couture utilitaires et décoratifs pour réaliser broderie, points zigzag et autres , avec une molette de sélection de points mécanique,la machine à coudre Brother Innov-is 15 présente une bonne palette de travail possible.

Son écran LCD la rend conviviale et permet de prévisualiser les longueurs et largeurs de points, et les différents réglages.

Cette machine perfectionnée dispose aussi d’un système d’enfilage automatique qui est bien agréable et pratique. Avec la fonction couture inverse et l’arrêt d’aiguille relevée ou abaissée, elle offre aussi des possibilité de renfort de coutures et une grande maniabilité pour manipuler son ouvrage plus facilement ou éventuellement ajouter de nouvelles pièces avec plus d’aisance. Enfin, on apprécie aussi le système rapide de remplissage de canette qui est très efficace.

Une machine à coudre haut de gamme, silencieuse, robuste, et dotée de beaucoup de fonctions utiles et pratiques.

À qui s’adresse ce produit

Ses nombreuses fonctions permettront aux couturiers et couturières expérimentés d’apprécier cette machine mais sa simplicité d’utilisation autorisera aussi les débutants à prendre beaucoup de plaisir à coudre avec elle.

Dans notre sélection de machine à coudre, la Brother Innov-is 15 se classe dans le haut de gamme en matière de prix. C’est pourquoi elle sera particulièrement préconisée pour ceux qui sont sûrs d’en faire une utilisation régulière. 

Ce que nous en pensons

La machine à coudre Brother Innov-is 15 est un très bon investissement pour ceux  qui recherchent une machine complète, performante sur le long terme et d’une qualité irréprochable.

Les plus

  • Machine robuste
  • Moteur silencieux
  • Facile à utiliser
  • Très fiable
  • Beaucoup de fonctionnalités

Les moins

  • Seulement 14 points préréglés
  • Prix un peu élevé

Singer Decorative

Les caractéristiques

La machine à coudre Singer Decorative met à votre disposition  19 différents programmes ainsi que 31 points réglables, sans oublier le pied spécial décoration. Elle permet ainsi de faire tous les travaux de couture basiques et des travaux de  décoration sophistiqués. Grâce à deux molettes mécaniques, il est très simple de naviguer dans ces différentes options.

La Singer Decorative est aussi livrée avec de nombreux  accessoires (aiguilles, pieds presseurs…) qui en font une machine tout terrain et très complète.

Elle dispose aussi des fonctions classiques de réglage de longueur de point (pas la largeur) et de la tension du fil. Un bras libre permet de coudre plus facilement les pièces en forme de tube comme les manches de chemises, par exemple. Enfin , les débuts et les fins de couture seront renforcés par la fonction de couture inverse.

Au delà d’être une bonne machine à coudre traditionnelle, sa spécificité va vers les fonctions et accessoires pour les travaux de décoration , ce qui en fait une machine idéale pour les créatifs !

Un modèle complet et orienté travaux de décoration : une machine à coudre très fiable et sophistiquée .

À qui s’adresse ce produit

La machine à coudre Singer Decorative offre tous les points de base  pour des travaux de couture ordinaires. En plus, elle dispose de nombreux points décoratifs et autres programmes. Ce modèle s’adresse donc à la fois aux couturières et couturiers débutants mais aussi aux personnes qui souhaitent faire des travaux innovants de décoration (rideaux, coussins, patchwork et autres arts créatifs…).

Ce que nous en pensons

Une machine à coudre Singer assez orientée déco mais très fiable et rapide ! Une valeur sûre de notre sélection !

Les plus

  • Marque de renom
  • Rapide
  • Très fiable
  • Facile à utiliser
  • Beaucoup de fonctions déco

Les moins

  • Pas de réglages d’aiguille
  • Fonctions coutures de base

Tableau comparatif des 10 meilleures machines à coudre

Modèle Type Public Prix En savoir plus
Brother FS 40 Electronique Débutant et Expérimenté €€€ Voir le détail
Brother CS10VM1 Electronique Débutant et Expérimenté €€ Voir le détail
Brother KE14 Mécanique Débutant Voir le détail
Brother Innov-is 15 Electronique Expérimenté €€€ Voir le détail
Singer Decorative Mécanique Débutant et Expérimenté €€ Voir le détail
Singer Initiale Mécanique Débutant Voir le détail
Singer 1507 Mécanique Débutant et Expérimenté €€ Voir le détail
Singer MC Simple 3221 Mécanique Débutant et Expérimenté €€ Voir le détail
Carina 291875 Electronique Expérimenté €€€ Voir le détail
Singer 8280 Mécanique Débutant Voir le détail

Nos conseils pour l’achat de votre machine à coudre

Le guide de la machine à coudre : le mode d’emploi et les réglages élémentaires

Lorsqu’on achète une machine à coudre, il est conseillé de se familiariser avec votre machine. Non seulement, il est important de lire votre mode d’emploi mais aussi de connaitre les grands principes de fonctionnement de la machine que vous avez choisie. Il faut également savoir identifier les différentes parties qui composent votre machine à coudre. Les paragraphes suivants vont vous aider à comprendre l’essentiel de ce que vous devez savoir à propos de votre machine à coudre toute neuve !

Il y a tout d’abord 3 actions à maîtriser : le remplissage de la canette (si ce n’est pas automatisé), son installation et l’enfilage du fil supérieur (si ce n’est pas automatique sur votre modèle).

Remplir une canette : allumez votre machine à coudre. Placez la bobine de fil sur le porte-bobine qui est sur le dessus de votre machine. Attrapez le fil et tirez-le, puis placez le dans le trou de la canette vide. Le fil doit d’abord passer dans le disque pré-tenseur prévu à cet effet. Puis ensuite appuyez sur la pédale et la canette va se remplir (stoppez le remplissage aux deux tiers et coupez le fil).

Installer une canette : suivant votre machine à coudre, la canette sera placée verticalement ou horizontalement. Son logement est dans le porte-canette qui est sous le pied-de-biche.

Si la canette doit être posée à l’horizontale, mettez-la en place avec l’aiguille totalement relevée et machine hors tension. Tirez sur le fil et faites-le passer dans la fente prévue à cet effet et refermez le couvercle du porte-canette.

Si la canette doit être posée à la verticale, il faut retirer le boîtier de canette en tirant sur la languette. Mettez la canette dedans et tirez le fil par la petite fente puis remettez tout en place dans le boîtier. Puis, faites descendre et remonter l’aiguille pour récupérer le fil refermer le couvercle.

Enfilage du fil supérieur : soulevez le pied de biche et relevez l’aiguille manuellement. Vous verrez apparaître le levier de tension. Ensuite, mettez votre bobine de fil sur le porte bobine puis passez le fil dans le guide-fil.

Faites ensuite descendre votre fil directement dans la fente à droite puis passez le dans la fente de gauche. Enfin, enfilez le fil dans le chas de l’aiguille.

 

En couture, il est nécessaire de connaître les réglages indispensables de la machine à coudre. Il y en a 5 essentiels à maîtriser.

Le réglage du pied-de-biche : il doit être réglé en fonction de l’épaisseur du tissu. Si vous travaillez un tissu épais, diminuez la pression du pied-de-biche et augmentez là pour un tissu fin.

Le réglage du variateur de vitesse : réglez-le en position lente si vous êtes débutante. Cela vous aidera à mieux maîtriser votre ouvrage. Réglez-le sur des vitesses plus rapides quand vous maîtrisez le type de tissu travaillé et le point de couture utilisé.

Le réglage de la tension du fil : ce réglage vous permet d’avoir un point régulier. Si votre machine est électronique de dernière génération, ce réglage est automatique. Sinon, réglez-le de manière à ce que le fil soit tendu avec l’aiguille en position basse. Ne jamais régler la tension du fil avec l’aiguille relevée.

Le réglage du bras libre : le bras libre sert à coudre les pièces cylindriques (bas de pantalon, manches de chemise). Pour cela, sortez le plateau amovible et ajustez le bras en fonction de la dimension de la pièce travaillée. Sa position doit vous permettre de travailler avec le tissu bien en place et sans plis.

Le réglage de l’aiguille : le réglage de l’aiguille est nécessaire pour tourner votre tissu ou coudre dans les coins : placez-la en position haute pour faire déplacer votre tissu et en position basse pour garder l’aiguille plantée et faire pivoter le tissu.

L’anatomie d’une machine à coudre

Voici ci-dessous des explications sur les fonctions essentielles des pièces présentes dans une machine à coudre. Ceci vous aidera à identifier ces éléments et comprendre leur utilité.

  • Levier releveur de fil : synchronisé avec l’aiguille, il maintient le fil en place.
  • Guide-fil : guide le fil supérieur du porte aiguille vers l’aiguille.
  • Réglage de tension du fil : molette graduée pour tendre ou détendre le fil.
  • Porte bobine : tige sur le dessus de votre machine qui porte la bobine de fil.
  • Dévidoir de canette : support de canette permettant de remplir la canette
  • Volant : roue manuelle qui permet de descendre et monter l’aiguille sans actionner la pédale.
  • Marche arrière : permet de réaliser un point d’arrêt par un bref retour arrière pour renforcer la couture
  • Vis pince-aiguille : vis de serrage qui tient l’aiguille.
  • Plaque à aiguille : plaque graduée pour aider à piquer droit.
  • Pied-de-biche : patin qui applique une pression sur le tissu cousu.
  • Griffes : en forme de dents de scie pour faire avancer le tissu pendant la couture.

Nos conseils pour bien choisir une machine à coudre

Choisir une machine à coudre n’est pas facile car il y a de quoi s’y perdre dans le foisonnement de fonctions possibles et les différentes caractéristiques des modèles présents sur le marché. C’est pourquoi il est intéressant de s’appuyer sur un guide comme le nôtre et de lire attentivement les tests.

Néanmoins, vous devez auparavant vous poser des questions essentielles sur l’utilisation que vous allez faire de votre machine, son type (mécanique ou électronique, votre niveau d’expérience et les programmes et fonctions utiles pour vous. Nous allons ci-dessous vous détailler ces quatre critères indispensables pour vous assurer un choix qui vous donne une satisfaction pleine et entière.

L’utilisation de votre machine à coudre : il faut s’interroger sur l’utilisation que vous prévoyez de faire de votre prochaine machine à coudre. Souhaitez-vous acheter un modèle professionnel pour créer votre activité ? Ou bien cherchez-vous un modèle pour vous initier à l’art de la couture ? Votre usage sera-t-il occasionnel pour faire des petites réparations ? Ou bien allez-vous utiliser votre machine à coudre pour créer des vêtements et cela de manière régulière ?

Pour savoir si une machine correspond à l’utilisation que vous avez prévue, lisez nos tableaux de sélection et nos tests, qui vous donneront de précieux renseignements sur les capacités de chaque modèle.

En cas de doute sur votre utilisation future, allez vers des modèles plus complets et destinés à un public d’initiés. Aujourd’hui les machines modernes sont faciles à appréhender et elles permettent une initiation rapide et aisée. Si vous êtes une débutante absolue (vous n’avez jamais fait de couture) optez pour une machine d’initiation pour vérifier que vous prenez du plaisir à faire de la courbure. Au bout de deux ou trois ans vous pourrez acquérir un modèle plus complexe.

Machine à coudre mécanique ou électronique : vous devrez certainement vous demander s’il est plus confortable de travailler avec un produit mécanique ou électronique. Il n’y a pas vraiment de type de machine mieux que l’autre. Mais l’avantage aujourd’hui de l’électronique est d’avoir des réglages tout faits qui facilitent la vie des débutantes en couture. La courbe d’apprentissage est plus rapide avec ces modèles.

Le risque d’erreur est plus grand avec un modèle mécanique. Par contre, les personnes qui maîtrisent parfaitement la couture auront une préférence pour les modèles mécaniques qui autorisent des réglages personnalisés et quelquefois plus spécifiques que les points préprogrammés.

Le nombre de programmes : le nombre de programmes ou de points réalisables est bien sûr un critère important qui jouera un très grand rôle dans votre satisfaction finale. Mais il ne faut pas pour autant se ruer sur une machine avec un nombre inouï de programmes ! Combien seront réellement utilisés au quotidien ?

Cela dépendra encore de votre niveau d’expérience et des travaux que vous souhaitez réaliser. Il est clair qu’une personne qui souhaite faire des travaux ambitieux et qui a une bonne connaissance de la couture, utilisera certainement un très grand nombre des 40 points de la Brother FS 40 que nous avons placée en tête de notre sélection. Ce sera moins vrai pour une personne débutante ou qui se limite à des travaux de réparation de vêtements.

Les fonctions supplémentaires : de nombreuses petites fonctions supplémentaires sont très utiles. Ainsi l’éclairage n’est pas à négliger. La couture est un travail de précision qui nécessite une bonne visibilité et votre confort de travail est essentiel pour ne pas se fatiguer rapidement. Les fonctions de retour arrière ou de bras libre sont très utiles et précieuses. Les fonctions de boutonnière sont aussi très avantageuses et doivent absolument figurer dans la panoplie de votre machine pour vous faire gagner un temps précieux. Les fonctions de réglages de longueur et de largeur de points sont aussi à mette dans la liste des fonctions essentielles.

Beaucoup d’autres fonctions peuvent être superflues pour des débutantes. Les personnes expérimentées en couture sauront identifier quelles fonctions sont absolument nécessaires dans leur pratique et le type de travaux qu’elles réalisent.

Enfin, quelle que soit la marque, il faut privilégier dans votre choix la performance, la robustesse, et la facilité d’utilisation : ces trois critères de jugement sont essentiels pour vous aider à choisir une machine à coudre qui va vous accompagner pendant de longues années !

Comment entretenir sa machine à coudre ?

La première chose à faire est de lire le manuel de votre machine et de suivre les instructions d’entretien qui y sont indiquées. Mais on peut aussi dégager certaines bonnes pratiques à adopter.

Equipez-vous par exemple d’un pinceau fin et propre et passez le après chaque utilisation sur tous les équipements de votre machine : aiguille, pied de biche, griffes… Ainsi vous enlèverez toutes les peluches qui se sont formées et les débris de fil. N’hésitez pas non plus à passer un petit coup d’aspirateur (un modèle de table conviendra bien) de temps à autre.

Une à deux fois par an il faudra huiler vote machine. Il est important de la faire car les mécanismes peuvent se gripper facilement sans lubrification. Pour cela, badigeonnez les mécanismes d’une huile adaptée (non corrosive et non colorante). Laissez passer quelques dizaines de minutes et nettoyez avec un chiffon sec. Faites des points de couture sur un tissu sans importance pour enlever les dernières traces d’huile présentes au niveau de l’aiguille.

Quels problèmes peut-on rencontrer avec une machine à coudre ?

Votre manuel est aussi important pour vous donner des indications en cas de dépannage. Cela varie d’une marque à l’autre et selon les modèles. Mais vous trouverez ci-dessous une liste de problèmes simples, que vous pouvez rencontrer, avec le diagnostic que vous pouvez y associer ainsi que son remède.

  • Votre machine saute des points : l’aiguille n’est pas adaptée au tissu et il faut en changer.
  • Le fil fait des sortes de bouclettes ou ne se tend pas : vous avez une mauvaise tension du fil du haut. Nettoyez aussi les deux disques tenseurs.
  • Le fil du dessus fait des vrilles : la canette est mal montée ou pas adaptée au tissu. Resserrer le boîtier avec un tournevis ou changer la canette
  • Les points sont irréguliers : la canette est mal enroulée.
  • Le fil du dessus se casse : changez l’aiguille car elle est probablement usée
  • Le fil de la canette se casse : il est mal enfilé.
  • Le tissu se plisse : le pied de biche a une mauvaise pression et est mal réglé, ou mal positionné.

Enfin, n’hésitez pas non plus à emmener votre machine chez un réparateur agréé pour une révision annuelle. C’est un faible investissement et une excellente manière de faire durer votre machine à coudre pendant de longues années !

machineacoudre.xyz